ASSOCIATION GOLF DE BOURGES

4eme Division Séniors Messieurs 2021

01/10/2021

4eme Division Séniors Messieurs 2021

Le récit des 3 jours de championnat au Golf de l'Odet les 24, 25 et 26 septembre, par Gilles Dupuis, Capitaine.

Sur la photo: Patrick Delangre, Philippe Dubreuil, Gille Dupuis, Djilali Meddah, jean-Luc Tamiser, Dany Descamp,

Devant, Cyril Pinon.

  Cette année, c’est en Bretagne, à Benodet, que l’équipe de Bourges de Division 4 seniors tentait de décrocher une place en 3ème Division Nationale.


  Après 6h de route, nos 8 représentants Philippe DUBREUIL, Cyril PINON, Laurent COURTOT,Patrick DELANGRE, Djilali MEDDAH,Gilles DUPUIS (cap), Jean Luc TAMISIER et « Papy » Dany DESCAMP découvraient le superbe golf de l’ODET, sous un soleil breton inespéré !
  Quelle aubaine par rapport aux conditions dantesques subies l’an dernier au pied du Puy de Dôme !


  Seize équipes devaient donc en découdre, soit pour monter, soit pour ...ne pas descendre !
  A la lecture des compositions d’équipes, il est vite apparu que Bourges jouerait certainement pour la 2ème option ! Tant par la qualité des index (niveau golfique de la Ligue de Bretagne) que par l’âge des joueurs (nombre de vétérans par équipe) la tâche de nos berruyers paraissait , en effet, d’emblée difficile !


  La reconnaissance confirmait cette impression et laissait entrevoir les difficultés d’un parcours sans demi-mesure ! En effet, les 18 trous inscrits dans un paysage typique mêlant étangs, talus bretons, chênes centenaires et pins omniprésents, proposent des fairways variés, relativement larges, mais rendant souvent les tombées de drive invisibles, nécessitant la présence de commissaires, heureusement très nombreux!
  Les greens, peu profonds, et plutôt bien défendus par des bunkers postés en sentinelles par l’architecte Robert BERTHET , exigent le plus souvent des angles d’attaque stratégiques, d’autant plus que leur « texture » et leur vitesse (3m50!) rendent presque impossible l’arrêt des balles après leur pitch !
  Au final, la direction du golf présente, elle même, son parcours comme « un challenge qui peut s’avérer délicat pour les bons golfeurs, sans pour autant effrayer les joueurs moyens » En l’état, il est certain qu’il valait mieux être bon que moyen car, si ce tracé récompense les bons coups, il pénalise impitoyablement les mauvais, d’où le nombre conséquent de double, triple, quadruple voire quintuple bogey cochés sur les cartes de score !


  Mais « à coeur vaillant, rien d’impossible » et c’est avec ardeur que nos joueurs, malgré des résultats en « dents de scie » réussissaient à décrocher la 13ème place qui les amenaient à affronter l’équipe du Golf de Saint Laurent (12ème) le dimanche, en barrage.
  Après avoir perdu le double et le 1er simple (contre le meilleur joueur du champ, 70 soit -2 au 2ème Tour...pas de chance au tirage!!), Bourges était en passe de gagner les 3 derniers simples et de conforter ainsi son maintien en D4 mais, malheureusement, sur un parcours où les arbitres ont bien martelé qu’« on jouait au golf ! » et donc... qu’« on ne plaçait pas la balle », une erreur d’ inattention allait faire basculer le résultat du côté de l’équipe bretonne.
  Fatigue, pression ou relâchement après le gain des 3 trous précédents, plus simplement...force de l’habitude ??
l’erreur reste humaine !


Ceci dit, même si St Laurent était certainement à notre portée, il nous faut rester lucide et compte tenu de l’ensemble des"prestations" de l’équipe (soulignons malgré tout l’excellent 78 de Djilali au 1er tour), la relégation n'est pas complètement anormale dans le contexte précisé plus haut.


   Certes, le retour en Berry aurait pu être plus "joyeux" mais ainsi va le golf, chacun a fait de son mieux.
  Espérons que l'année prochaine de jeunes seniors viendront conforter l'équipe berruyère qui, répétons le, était possiblement la plus "âgée" de ce championnat (5 vétérans sur la feuille d'équipe!!)
  Il faudra donc trouver du sang neuf pour engager la "remontada" de l'équipe senior du club de Bourges et se donner les moyens de cette ambition.


Bon golf à tous !


Gilles DUPUIS